18 mars 2008

Kate Moss was in the place ou la note chabada de 2008

Hier soir, j'ai vu LA Kate Moss.
Oui, hier à Paris,là devant mes yeux, j'ai vu de mes yeux Kate Moss. Quoi tu connais pas, tu vis sur quelle planête ? Je te parle de l'icône de la mode, de l'égérie du rock,de l'incarnation déliKate de la Perfide Albion, de la coupine de Karl L.

Comment vous dire...Oui, comment?

C'etait pas prévu, et que je n'attendais rien, j'ai pas été déçue. Bien au contraire. Tu vas comprendre.

Kate (appelons-la Kate, elle ne m'en voudra pas, elle s'en souviendra pas) arrive, en taxi.
Bien sûr, c'est pas moi qu'elle est venue voir, nan, elle accompagnait son nouvel amoureux, le bassiste des Kills.
Kate descend du taxi, bouteille de vin rouge quasi terminée à la main.
Oui je vous confirme que Kate est passée aux anti-oxydants bios (c'est ce qu'on dit à propos du vin non?).
Les anti-oxydants, Kate elle en use et abuse.

Peut-être pour pas veillir. Et je te propose de faire pareil, au boulot (et au goulot aussi si tu veux aussi), à la maison, avec tes gosses, au shoppi..

Là où elle m'a laissé sans voix, c'est qu'alors que depuis des années je me battais contre mes cheveux frisés, Kate affichait hier une mini vague des plus années 80...
Je me souviens bien qu'à l'époque je voulais la même frange que Karen Cheryl et je l'avais eu (une horreur, un cauchemar, que dis-je une humiliation!!) et là devant moi, Kate arborait la même !!
En plus blonde, je te l'accorde, mais est-ce que ça change quelque chose?!

Kate elle avait l'air de s'éclater avec ses copines qui elles aussi taquinent l'anti-oxydant. Et ça la rend normal, cette vie, ce côté abimé, un peu tapé.

Je sais là, tu vas me trouver aigrie, jalouse itout, mais pas du tout! Tu fais erreur.
Tu vois Kate, elle est en passe de me réconciler avec mon corps, avec mes cheveux, avec ma peau, avec ma vie.

Parce qu'à l'heure des "special maigrir" et autres, alors que oui, moi j'ai bien des kilos en trop, et bien, je n'ambitionne pas d'être Kate. Je le suis déjà !

Parce que Kate, elle est comme toi et moi sans photoshop, la même peau des mauvais jours, si tu vois ce que je veux dire.

Parce que si après sa frange, toutes les filles adoptent bientôt sa coupe, moi, je suis déjà au top du top de la hype avec mon crin frisé.

Et parce que Kate, sa vie de tous les jours, c'est notre Week End. Et parfois, toute une vie de Week end c'est très chargé.

Allez, c'était juste pour dire que Kate was in the place.
Mais j'ai vu des gens bien plus interressant hier.
Me demande pas je peux dire.
Tu veux que je perdre mon taf ou quoi ?

2 commentaires:

Jen a dit…

putain toi aussi tu me réconcilies avec mon corps et ma peau ce matin !
kate forever, j'ai 15 ans j'assume
sur ce, anti-oxydant !!!

peekaboo a dit…

à mon avis, elle a du copier sa mini-vague après m'avoir croisée dans la rue... et moi, je ne m'en souviens pas, mais elle ne m'en veut pas, elle non plus.