20 juillet 2007

Nothing more to say I guess, just the same as all the rest, been trying to throw your arms around the world...

2h du matin. C'est ma nouvelle heure. Je me surprends par ma capacité à ne pas être fatiguée. Comme ça toute la semaine, avec lever à 8h00.
Nan, qu'est-ce qui te fait dire que quelque chose me travaille ? Je vois pas.
J'ai aussi une grosse décision à prendre professionnellement. Un nouveau taf, mieux payé, différent, dans le monde des grands, mais à nouveau précaire. Une nouvelle vie aussi, parce que beaucoup beaucoup beaucoup de taf et de pression sur ce projet. Et je te parle pas des heures perdues parce que c'est au bout du cul du monde de la Plaine St denis, détail mais qui a son importance quand tu sais que tu vas devoir donner toutes tes tripes jusqu'à point d'heure. Nan, je stresse pas du tout de répondre demain.
Tu penses, il ne me manquait que ça : un gros doute!
Tu comprends, pour la première fois de ma vie, je pense plus loin que dans quelques mois (oui parce qu'on ne sait pas combien de temps cela durera cette affaire...) et plus seulement à l'envie, avec mon loyer parisien à payer, l'intermitence.... Et pour la 1ère fois j'envisage un projet de vie à quelques années, moi qui ne sais même pas acheter un lot de dentifrices parce que tu comprends, ça sert à quoi 3 tubes si je suis morte dans un mois? (que de pathologies pour la même personne!!!). Et cela ne colle pas avec celui-là...Pas en l'état des choses...

Sinon? Sinon rien. Je pleure un soir sur deux, j'évacue sûrement ?!? C'est ce que je veux croire sans vraiment le penser.
En revanche, je me remplis bien côté bouffe. Ben oui, ma vie, comme mon appart, est vide en ce moment, alors "je me la donne". Ai refait une boulimie avant-hier. Royal. Ecoeurée, tu continues à manger..Désolée j'aurais dû t'avertir. Je te rassure, tu peux tout voir sur mes hanches et mon ventre..
Je te rassure aussi, ils ne m'ont pas vue comme ça ceux qui veulent bosser avec moi. Tu penses, je ne le dis qu'à toi...

Sinon? Sinon rien. Tout va bien on dirait.

5 commentaires:

Poupée a dit…

[... and a woman needs a man like a fish needs a bicycle ...]

Anna K a dit…

tousse*
Tout cela me parait, comment dire, légèrement familier.
soupir*

series.on.the.cake a dit…

oui familier à moi aussi (sauf le job plein de tune à la clé, ça j'ai pas encore trouvée)

series.on.the.cake a dit…

trouvé c mieux

Jen a dit…

ah, la plaine !... ça me rappelle mon époque endemol. putain vlà le non quartier de merde, l'angoisse. surtout en hiver. surtout quand t'as pas de caisse.