09 juin 2007

Ce plaisir qu'on dit charnel

Ca fait bientôt 2 semaines que je suis rentrée dans la mère patrie, je peux même dire l'amère patrie (tu sais ce pays où l'on a tant de choses, et où on est si malheureux!).
J'ai quitté un endroit sauvage, la mer, le vent, où j'ai joué robinson sur son île, j'ai remis mes neurones dans le bon sens et dans le bon ordre, touché - enfin - le fond de mon ex love story, et je commence à voir sérieusement la surface et le soleil. Oh comme c'est bon! La première goulée d'air, tu en rêves, tu n'y crois pas, ça te brûlerait presque la gorge... Alors tu te dis que peut-être, tu vas redescendre mais non, j'ai bien réglé leur compte à ces peurs qui me tenaient. Et ça fait 3 semaines que ça dure. J'ai même revu l'ex, et je constate, de mon point de recul, que oui, cette relation a définitivement basculé vers autre chose.
Life goes on.
Plus de larmes, plus de douleurs. Le retour à la vie.
Tellement, que cette nuit, j'ai emmené un homme dans mon lit.
Ca faisait quelques années que je n'avais pas senti une autre peau que la sienne, d'autres doigts, un autre sexe que le sien. Presque intimidée...
Trop bien, trop bon.
Il est parti en fin de journée.
Passé ce samedi au lit, le corps façonné par un autre.
Reviendra, reviendra pas ? Je te parle pas d'une histoire, 'tention, je te parle de 2 corps qui se rencontrent, je te parle de plaisir. Et crois-en mon expérience (on peux pas dire que je sois de la dernière pluie non plus...), c'est pas à tous les coins de rue que ça t'arrive.
Reviendra, reviendra pas? Est-ce le plus important ? Je peux dire que la boite de Pandore est ouverte. Le retour à la vie est en marche. C'est le plus important...
Prochainement dans ce blog, cher lecteur, mes vacances au bout du monde.
Pour l'heure, je vais me coucher, le corps endolori du plaisir d'aujourd'hui.
Profite toi aussi...

2 commentaires:

Jen a dit…

La fin du tunnel... c'est bon, ça !

kerouac a dit…

Trop bon !!!