10 avril 2006

In my life...

Un de ces jours où la vie s'effiloche, sans fin.

Le sentiment d'errer sans but précis. Je me demande jusqu'où, jusqu'à quand...Et j'ai honte parce que franchement mon mal de vivre, ma vie errante, c'est rien, c'est pas la misère, ou alors, celle du 21e siècle de nos pays occidentalisés.
Je voudrais me secouer, être pleine de peps, comme avant. Mais avant quoi, avant quand? Je me souviens, j'étais ado, dans presque une autre vie, et je lisais dans un article "plus on vieillit, plus on gagne en lucidité, plus on perd en émotion " (wouah, c'est revenu du 1er coup!!).

Et bien, je crois que c'est ça, la lucidité a gagné sur la fraicheur, sur la vie, comme la nuit gagne peu à peu sur le jour. Mais je ne suis pas sûre qu'une aube nouvelle voit le jour..

Alors, faut-il tirer un grand coup dans la fourmillère, renoncer à la vie parisienne, partir sous d'autres cieux, tout plaquer boulot, mec, appart...ou faut-il continuer, en esperant patiemment, douloureusement et infiniment une embellie de la vie? Je laisse le mot de la fin à Johnny Cash...

http://www.hit-country-music-lyrics.com/johnnycashlyrics-inmylife.html

2 commentaires:

Anna K a dit…

Et comment ça a pu nous échapper ça ? Et pourquoi n'as tu pas continué ? pfff

Sinon oui, d'accord, hélas, 1000 fois hélas, avec ton propos. As-tu trouvé la solution depuis ?

kerouac a dit…

Anna K > Pas assez patiente avec le web, ni de dextérité...Et puis, comme dans ton dernier post, la peur, ne plus avancer. Pour le reste, ma solution ça a été une semaine à Madrid, et beaucoup de recul. Pas encore largué quoi/quique ce soit, j'ai le même "bureau" que toi (et ça me démange!), je continue à penser que la vraie vie est ailleurs, différente. J'essaie de la préparer...