24 octobre 2008

A la fin tu es las de ce monde ancien. G. Apollinaire

Comme souvent, rien n'est anodin,et tout est lié.

Il se trouve que dans quelques jours, trop peu, j'aurai un an de plus. J'aurai 38ans. La plupart ne me croient pas. Pourtant..

Il se trouve que pour la première fois de ma vie, je me demande si, plus tard, je ne regretterai pas de ne pas avoir eu d'enfant. Je suis bien sûr incapable de répondre. Personne ne peut le dire. Qui peut dire le futur?

Il se trouve que le temps passe, que l'heure tourne, et tout cela beaucoup trop vite.

Il se trouve que je fais, bien sûr, le bilan du temps passé. En particulier des dernières années. Que je n'y vois pas grand chose de positif, de réussi. Bien sûr.

Il se trouve que chaque anniversaire est une période d'angoisse. Cette année, j'innove, après une crève qui n'en finissait plus, je me suis bloquée le dos. Vraiment, ça a du mal à passer, cette année.

Il se trouve que chaque nouvelle année entamée me rapproche de la fin.

1 commentaire:

peekaboo a dit…

et cela dure depuis des années... mais il en faut plusieurs accumulées pour réaliser. la sagesse ? ou la lucidité ?